Philippe Dayan journaliste Madame Figaro parle du créateur : ( publication 2009)


JEAN-BENOIT DUTEL
Tendance design

"Son itinéraire :
Sous ses allures de jeune homme de bonne famille (en l’occurrence des notaires !), ce petit nouveau dans la galaxie des joailliers créateurs pourrait bien devenir, comme le fut en son temps et en prêt-à-porter notre Jean-Paul Gaultier national, le futur et très talentueux « enfant terrible » du bijou précieux. Il suffit de poser un œil sur ses collections pour l’instant exclusivement composées de bagues (mais que celui-ci compte enrichir sous peu de bracelets et de colliers) et relever la dimension mêlant judicieusement design high tech, préciosité des matériaux et ingénieuse ergonomie, pour y voir déjà l’amorce d’une vraie griffe
.
Né à Lyon où il vit et travaille d’ailleurs toujours, Jean-Benoît Dutel ne savait pas au départ vers quelle voie professionnelle s’orienter. Les seules choses dont il était certain concernaient sa grande dextérité manuelle, son goût prononcé pour ce qui brille et son intérêt pour le travail minutieux. C’est à l’occasion de portes ouvertes d’écoles en métiers d’art, et plus particulièrement en bijouterie-joaillerie, qu’il découvre sa vocation. Il intègre donc à 17 ans la SEPR de Lyon, institut formant aux métiers d’art en joaillerie, y passe cinq années le temps de décrocher un CAP et un BMA, puis entre dans la vie active. Il commence par travailler pour des entreprises spécialisées dans le bijou haut de gamme. Une activité prenante qui n’empêche pas cette nature secrète et réservée de dessiner ses premiers modèles avec l’idée de lancer ses propres collections. Ce qu’il fait en mai 2007.

Son univers de création :
Un esprit résolument design doublé d’une approche basée sur le principe de la transformation (une forme de bijou deux en un en quelque sorte).

Sa pièce phare :
La bague amovible toute simple sur le dessus, mais dont le système pliant d’une ou de deux lignes de diamants permet d’obtenir deux aspects différents"